Comment se deroule l’arthrodese cervicale et quelles sont les precautions a prendre apres l’intervention ?

L’arthrodèse cervicale est une opération consistant à bloquer des vertèbres abimées afin de traiter l’arthrose. Cette opération a pour but de restaurer la mobilité des vertèbres, c’est-à-dire celle des articulations, mais se pratique en cas de dernier recours. Puisqu’elle implique l’immobilisation permanente et totale des articulations à travers la fusion des extrémités osseuses. Mais, quelles sont les étapes d’une intervention de type arthrodèse ?

Les dispositions prises avant l’arthrodèse cervicale

Pour atténuer les douleurs cervicales unilatérales ou bilatérales, l’arthrodèse cervicale est la meilleure solution qui se présente à l’horizon. Dans la majorité des cas, tous ceux qui doivent subir cette technique chirurgicale se posent généralement la question de savoir combien de temps pour soigner une arthrodèse aux cervicales.

L’arthrodèse est une intervention chirurgicale qui se déroule sous anesthésie pendant une durée approximative de 2 heures. Pour faciliter la tâche au chirurgien, le patient doit s’abstenir de la prise de tabac, d’alcool, des médocs fluidifiant le sang et des anti-inflammatoires une semaine avant l’intervention. De plus, il doit passer des examens préparatoires afin que le chirurgien définisse le type de prise en charge à effectuer.

Le déroulement de l’intervention

Pour ces genres d’intervention, le chirurgien procède dans un premier temps à l’identification du disque pathologique en utilisant des matériels radiologiques. Une fois le disque repéré, une incision au niveau du cou est réalisée afin de passer facilement entre l’axe digestif et les vaisseaux du cou. Puis, le chirurgien tente d’accéder au disque pathologique en s’appuyant sur la radioscopie. Il effectue alors une discectomie, c’est-à-dire une imputation du disque problématique et de la hernie.

En outre, il positionne un fantôme de la cage discal en réalisant une greffe osseuse avant de placer définitivement la cage. Cependant, en cas d’instabilité, il réalise une ostéosynthèse par plaque. À la fin de l’opération, le chirurgien referme l’incision à l’aide d’un fil résorbable ou d’un drain.

La vie après l’arthrose cervicale

Suite à cette intervention, le patient ressentira des douleurs à son réveil pendant quelques jours. Le traitement antalgique mis en place par le chirurgien à la fin de l’opération permet un bon contrôle de ces douleurs. Notons que le système de drainage installé au cours de l’intervention est enlevé au bout de 24 heures, ce qui offre la possibilité au patient d’avoir l’autorisation de quitter l’hôpital. Ainsi, il peut reprendre la consommation des repas consistants et la déglutition des liquides, mais sur avis favorable du chirurgien.

Néanmoins, il doit réaliser les pansements toutes les 48 heures jusqu’à ce que la plaie soit cicatrisée. Pendant une période d’un mois, le patient est convié à porter une minerve antalgique. Avant de pouvoir reprendre une vie normale, il doit s’abstenir de tout effort physique au cours des premiers mois. Son secteur d’activité, ses moyens de déplacement et son âge constituent les facteurs déterminant la reprise de ses activités professionnelles.

Related Post