Comment traiter les douleurs intercostales liées au stress ?

La douleur intercostale de bras gauche est généralement associée à une irritation ou une inflammation des nerfs situés dans la cage thoracique. Une douleur aiguë peut être ressentie entre les côtes, et les facteurs de risque peuvent être à l’origine de cette sensation désagréable, par exemple le stress. Les douleurs intercostales évoqué par le patient sont particulièrement inquiétantes car elles peuvent être le signe précurseur d’un infarctus du myocarde. Les douleurs en avant du coeur sont plus fréquentes chez les personnes de plus de 50 ans, qui souffrent souvent d’arthrose. Il est donc important de consulter votre médecin.

Symptômes de la névralgie intercostale

Les principaux symptômes de la névralgie intercostale est une douleur en avant du coeur, provenant d’un point de la colonne vertébrale. Cette douleur lancinante au niveau de la poitrine peut être inquiétante car elle est souvent identifiée comme un malaise cardiaque ou pulmonaire. Cette douleur s’intensifie au niveau de la poitrine lorsque les muscles situés entre les côtes sont sollicités :

  • mouvement de la colonne vertébrale
  • une mauvaise posture prolongée en position debout, assise ou couchée
  • respiration profonde
  • tousser, rire, pleurer et parler

Les réactions au stress peuvent parfois avoir un effet négatif sur la fonction du coeur lorsqu’elles ne sont pas liées à des anomalies cardiovasculaires. Il semble que les personnes sensibles souffrant de cardiopathie congénitale puissent subir un infarctus du myocarde si elles sont soumises à des conditions de stress prolongé ou à des chocs psychologiques. Il est donc conseillé aux personnes atteintes d’une grave maladie cardiaque de rester calmes. La névralgie intercostale peut être diagnostiquée lorsque les médecins ont écarté des causes telles que le cœur, les poumons, le sein ou l’estomac ; dans 70 % des cas, la douleur ne survient que d’un seul côté ; la douleur se situe le long d’un nerf intercostal ; la douleur peut se situer du côté gauche ou du côté droit ; la douleur peut se situer du côté droit ou du côté gauche. La douleur peut ressembler à une brûlure ou à un choc électrique. La douleur thoracique peut s’étendre dans le dos et entre les omoplates. Cette douleur est souvent compressive et peut provoquer de l’agitation et de l’anxiété, ce qui entraîne une névralgie intercostale.

Le stress comme facteur de risque des douleurs intercostales

Les personnes souffrant de stress peuvent souffrir de névralgie intercostale du bras gauche en raison des contractions musculaires. Le stress peut transmettre une tension aux muscles du dos, ce qui rend parfois difficile de se tenir debout. Ce type de douleur peut être observé chez les personnes soumises à des contraintes répétitives. Un mode de vie sédentaire (manque d’exercice) peut également contribuer à ce type de maladie.

Dans les situations de stress, une zone vestibulaire comme un pic cardiaque peut se développer, mais cela n’est pas lié à une anomalie cardiaque. Outre le stress, il est préférable de s’assurer que ces douleurs thoraciques ne sont pas dues à l’acidité, à des douleurs musculaires, à des rhumatismes ou à des infections telles que le zona. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter un médecin.

Le traitement pour la névralgie intercostale

La douleur intercostale est généralement associée à une irritation ou une inflammation de nerf. Le traitement pour la névralgie intercostale évoqué par le patient sont proposées en complément de traitement conventionnelle telles que le massage, la thérapie de relaxation, l’acupuncture et le yoga.

Bien qu’il n’existe aucune preuve médicale publiée, les techniques visant à détendre les muscles intercostaux sont reconnues comme ayant des effets bénéfiques.

 

Related Post