Le tabac, un danger à ne pas négliger

 

Pour beaucoup le simple fait d’allumer un bâton de cigarette est un bien fou, on en vient à se demander réellement qu’est-ce qui en est la cause. Qu’est-ce qui pousse les gens à vouloir se détruire l’organisme ? Quoi qu’il en soit, chaque fois que vous fumez une cigarette, vous libérez dans votre corps des substances qui endommagent les cellules de vos vaisseaux sanguins et de vos voies respiratoires. Un certain nombre de facteurs déterminent si, au cours de votre vie, toutes ces microlésions dues à chaque cigarette suffisent à s’accumuler en symptômes que vous pouvez remarquer. Ceux qui souhaitent arrêter, il y a des solutions comme celle de l’aimant anti tabac.

Pourquoi fumer est-il si dangereux ?

La cigarette est nocive, car elle prédispose aux maladies : maladies coronariennes (et crises cardiaques associées), maladies cérébrovasculaires (accidents vasculaires cérébraux, hémorragies cérébrales), anévrysme aortique, maladies pulmonaires chroniques (BPCO, y compris l’emphysème et la bronchite chronique), insuffisance rénale et toute une série de cancers (entre autres). Un autre facteur important est la génétique : votre constitution génétique déterminera comment votre corps réagira aux toxines de la cigarette, certaines personnes seront plus affectées par la même quantité de produits chimiques, et certaines personnes ont déjà des prédispositions aux maladies cardiaques, aux maladies pulmonaires ou au cancer.

Lorsque les professionnels de la santé évaluent le risque d’un patient pour ces maladies, ils calculent les « paquets-années », où 1 paquet-année est le nombre de cigarettes fumées si vous avez fumé un paquet par jour pendant un an. Ce calcul est effectué parce que le déterminant le plus important de votre risque de maladie grave lié au tabagisme est le nombre cumulé de cigarettes fumées au cours de votre vie. Fumer quelques cigarettes par semaine peut donc causer autant de dommages que fumer plus de cigarettes sur une période plus courte.

Related Post